Le Danemark marque, mais le Kazakhstan gagne
par Andrew Podnieks|02 JANV. 2019
Le joueur kazakh Sayan Daniyar (no 17) entre en collision avec le Danois David Madsen (no 23) sous le regard de Valeri Orekhov (no 9).
photo: Matt Zambonin / HHOF-IIHF Images
share
Le Danemark a inscrit son premier but du tournoi à mi-chemin de la première période pour créer l’égalité à 1-1, mais le Kazakhstan a ouvert la marque et a donné la réplique aux Danois par la suite afin de remporter le premier match de la ronde de relégation deux de trois par un pointage de 4-3.

Le Danemark a dominé outrageusement le Kazakhstan 43-19 au chapitre des tirs au but, mais le gardien de but Demid Yeremeyev a brillé pour les Kazakhs.

« Le Danemark est un adversaire coriace pour nous », a noté Yeremeyev. « Les Danois jouent avec intensité, mais on s’est dit qu’on allait jouer en équipe. On savait qu’ils allaient marquer contre nous, mais ça ne me dérange pas. On a gagné le match. »

« Les gars n’avaient pas besoin que je les encourage », a révélé l’entraîneur-chef Sergei Starygin. « Ils connaissaient l’importance de la rencontre. Nous avons vraiment bien joué en défensive. Nous sommes contents de notre première victoire. »

Il s’agit d’un premier gain pour le Kazakhstan après quatre défaites en ronde préliminaire. La défaite donne aux Danois, qui sont toujours sans victoire (0-0-0-5), la lourde tâche d’enchaîner deux gains de suite, sans quoi ils seront relégués à la division I-A en 2020.

« On a été plutôt brouillons en première, mais on a dominé le jeu la plupart du temps en deuxième et en troisième », a estimé le capitaine Jonas Rondbjerg, auteur du premier but du Danemark. « On doit continuer de jouer comme ça et ne pas faire d’erreurs bêtes. On doit amorcer le prochain match avec aplomb, et je pense qu’on pourra gagner. »
Kazakhstan - Danemark (2019 IIHF CMJ)
DEN KAZ 02 JANV. 2019
Le Kazakhstan a amorcé la rencontre à la perfection, noircissant la colonne des buts à 1 min 36 s lorsque le tir de la pointe de Yevgeni Shinkaretski a été dévié par Oleg Boiko à l’avant du filet. En plus de mettre les Kazakhs en confiance, ce but a attisé les frustrations des Danois.

Comble du malheur pour ces derniers, ils ont continué de jouer de malchance autour du filet adverse. Lucas Andersen a fait une belle percée offensive, sans toutefois parvenir à compléter sa manœuvre, puis Malte Setkov a frappé la barre horizontale peu de temps après. Il a levé les yeux vers le ciel tandis qu’il voyait la rondelle quitter la surface de jeu, se demandant ce qu’il faudrait à son équipe pour qu’elle arrive enfin à marquer.

Cependant, le capitaine Jonas Rondbjerg a finalement touché la cible. Il a transporté la rondelle jusqu’en zone privilégiée, pour ensuite repérer une ouverture et battre Demid Yeremeyev d’un tir qui a tout juste traversé la ligne des buts.

Cela dit, il aura fallu seulement deux minutes au Kazakhstan pour rétablir son avance, pendant un jeu de puissance. Un long tir du poignet de Yemar Musabayev a frayé son chemin dans la mêlée et a trompé la vigilance de Mads Soegaard, donnant les devants 2-1 aux Kazakhs.

Même si le Danemark a dominé le jeu en deuxième période, dirigeant 14 tirs au but contre 4 pour les Kazakhs, ce sont ces derniers qui ont obtenu le seul but de l’engagement médian, encore une fois en avantage numérique. Le capitaine Sayan Daniyar s’est montré patient avec la rondelle, s’amenant à l’avant du filet avant de décocher du poignet par-dessus la mitaine de Soegaard pour porter le pointage à 3-1.

Le Danemark semblait en mesure de renverser la vapeur après son but inscrit tôt en troisième période. Un revirement tout juste à l’intérieur de la ligne bleue des Kazakhs a permis à Lucas Andersen de repérer Andreas Grundtvig seul devant le filet adverse. À la suite d’une superbe feinte aux dépens de Yeremeyev, il a logé la rondelle dans le haut du filet pour réduire l’écart à 3-2 après seulement 1 min 29 s de jeu.

Mais ce but n’a pas procuré suffisamment d’inspiration aux Danois. Le Kazakhstan a repris le rythme par la suite, et a rétabli sa priorité de deux buts à 8 min 6 s. Artur Gatiyatov a profité d’une échappée franche grâce à un revirement au centre, a forcé Soegaard à se compromettre et a glissé le disque dans le filet.

Pendant une attaque massive, Setkov a de nouveau permis aux Danois de se rapprocher à un but des Kazakhs grâce à un tir du poignet dans la partie supérieure du filet à 17 min 40 s.
Kazakhstan vs. Danemark (2019 IIHF CMJ)